• Camille Houssais

L’importance de la palpation chez le médecin - Conférence TED

Nouvelle passionnante conférence TED que je vous partage aujourd'hui.



L’importance du toucher, de cette "main du médecin"

Le docteur Abrarham Verghese reprend dans cette conférence beaucoup de notions que j'essaie de maintenir lors de mes consultations : l'importance de l'anamnèse et de l'examen clinique incluant la palpation.

*Pourquoi passer autant de temps à discuter avec vous ?


> Parce que c’est dans votre discours qu’on repère les petits détails (qui par conséquent ne le sont pas ;) ), c’est en écoutant votre histoire que l'on comprend qui l'on a devant nous, et c'est quand vous parlez que l’on peut vous observer dans votre intégralité et que l’on peut faire des diagnostics simples ou précoces :


Un muguet chez un bébé, un frein restrictif, une dépression post-partum, un point trop serré au niveau du périnée, un vaginisme, un trouble hormonal, une endométriose, une scoliose, une pathologie cardiaque ... C’est aussi ça mon quotidien => repérer et analyser ce qui se passe, savoir pourquoi vous venez dès les premières secondes où vous arrivez dans ma pièce de consultation.

*Pourquoi palper les zones douloureuses, mais aussi l’ensemble du corps ?


> Parce que c’est à la palpation, à cet examen qu’on repère une densité, une douleur, une masse, c’est à ce moment-là que les tissus « nous parlent » …

Et me concernant cela fait partie de mon travail de vous référer au médecin quand ce que je vois, ce que je palpe me fait froncer les sourcils ou m’inquiète.


L’importance de l’examen clinique (chez l’ostéopathe) est primordial.

C’est aussi pour cela que les consultations de nouveaux patients durent chez moi 1h voire 1h30 pour les plus longues, que je passe du temps à vous laisser parler, à vous poser des questions et que, je ne changerai pas ma manière de faire car c’est là : le coeur de la relation praticien-patient.

Si on en croit le docteur Verghese, l’ostéopathie a donc sa place dans le devenir médical des 10 prochaines années et ceci pour deux raisons :

  • La première est que nous passons littéralement notre temps à vous observer, on nous enseigne dès la 1ère année en école d’ostéopathie à développer cette « capacité à regarder le corps »

Un oeil plus fermé, une bouche de côté, un regard vitreux, une jambe plus longue, une tête aplatie à l’arrière, un dos arrondis, des genoux rentrés ... Vous observer aussi finement nous permet de cibler très rapidement ce qui se passe, chaque détail compte et cela nous permet de vous poser des questions plus précises, plus justes mais aussi de retrouver les traumatismes et de vous les décrire presque comme si nous y étions ...

  • La deuxième est surement la plus évidente, nous faisons partis de ceux qui « touchont » le plus nos patients. Pour citer un grand maître de l’ostéopathie nous sommes ceux qui avons :

« Des doigts qui pensent, sentent, voient et savent » .

Ce qui rejoint les paroles du docteur Verghese :


Toucher - réconforter - diagnostiquer & apporter le traitement.



#In_Osteopathy_I_Trust

10 vues